Pipom est morte cette nuit. Elle a voulu se tourner et elle est morte sur le coup. Pour ceux qui ne le savent pas (il faut dire que ça fait bien longtemps que je ne suis pas venue), elle s'était brisée la seconde vertèbre cervicale on ne sait pas comment car il n'y avait pas eu de choc, elle était depuis au moins 3 semaines a l'hôpital, elle venait juste de subir une opération très risquée sur le plan vital pour aider au rétablissement de cette fracture, elle avait été placée dans un corset en plâtre qu'elle ne supportait pas, elle devait faire son premier tour en chaise roulante aujourd'hui. Apparemment, elle a voulu se tourner et elle est morte sur le coup.

Et je trouve que ce n'est pas juste. Marie-Paule, alias Pipom, alias Tatie Dallas, notre super tante a tous les cousins-cousines, a eu une vie de dévouement aux autres. Elle s'est donnée aux autres toute sa vie, elle était vraiment ce qu'on appelle " quelqu'un de bien". Et elle a souffert un véritable martyre les dernières semaines de sa vie. Elle est morte en étant dans un Hopital, en étant dépendante des autres, ce qu'elle ne supportait pas. Elle détestait ça. Surtout que son père était mort a l'hopital aussi.

Après la disparition de Mimi et de Papillon (mes grands-parent), elle était la clé de voute de la famille.

Je ne suis même pas triste. C'est au-delà de la tristesse. Elle était comme une deuxième maman pour moi. C'est un grand vide.

Et d'une manière très égoïste, je pense aussi que je suis une mauvaise nièce, car je voulais appeler mon oncle hier pour avoir des nouvelles, puis m'etais dit que j'appelais tous les samedis, donc que je téléphonerai demain. C'etait hier. Et chose étrange, cette nuit, je ne voulais pas aller dormir. Je n'avais pas envie d'aller me coucher. Je ne savais pas pourquoi. Peut-être une prémonition. Je ne sais pas.

C'est une grande perte pour notre famille.

L'enterrement aura lieu dans la semaine, dans son pays, au Pays de Retz, a cote de ses parents.